Snake addict

Repéré sur les podiums et apparat de choix des street styles, l’imprimé serpent est présent depuis plusieurs saisons déjà et continue de défendre sa place au sein du royaume des imprimés animaliers.

Le premier conseil le plus répandu pour adopter l’imprimé serpent est de se contenter de petites touches, notamment au travers d’accessoires. Nous n’irons pas dire le contraire, il est vrai qu’une paire de bottines en python habille facilement d’un joli pep’s n’importe quelle tenue.

Mais partir d’un tel postulat laisse supposer que l’imprimé reptile est, quoiqu’il arrive, too much et trop voyant. S’il est vrai que l’art de manier l’imprimé animalier peut nécessiter quelques précautions, il n’en est pas moins un véritable atout mode qui a su se départir du côté sulfureux qu’on lui connaissait classiquement. Aaaaie confiaaance, nous sommes là (comme dirait Kaa du Livre de la jungle) pour vous aider à l’adopter en toute tranquillité.

xx

MAÎTRISER LE TON SUR TON 

L’imprimé reptile n’est pas forcément une touche d’excentricité. Dans un imprimé en ton sur ton, il est une touche discrète qui saura relever tout en subtilité une tenue un peu trop plate. Le jeu de ses écailles apporte en effet de subtiles nuances de couleurs, twistant une simple bottine en lui apportant de nombreux reflets lumineux. Décliné sur des santiags ou bottines à boucles Vanessa Wu, on obtient alors le parfait équilibre entre pièce forte et pièce passe-partout qui se porte comme une seconde peau.

OSER LA COULEUR 

La peau de serpent présente ainsi un véritable terrain de jeu grâce à ses écailles et aux nuances qu’elles autorisent. Loin de se limiter aux seules teintes classiques que sont le noir et le marron, elle sait également revêtir des couleurs saisissantes. Roberto Cavalli crée ainsi une nouvelle espèce aux écailles bleu vif, tandis que Saint Laurent la décline dans les tons jaunes. Vanessa Wu l’imagine quant à elle dans un bleu soutenu revisitant ainsi la classique chelsea boot dans un look audacieux, idéal pour affronter la jungle urbaine.    

img2-vanessawu-3.jpg

MIXER LES IMPRIMÉS

L’imprimé animalier, dans sa déclinaison serpent, s’accommode facilement d’autres motifs. Le seul mot d’ordre est de jouer sur les textures et les dessins. Notre tip : mélanger des imprimés présentant un même nuancier de couleurs, même si les plus pointues pourront s’aventurer à porter un mix plus tranché pour un look au contraste assumé.

Ainsi, certaines resteront dans le thème animalier en mixant l’imprimé serpent à celui léopard ou à tout autre habitant de la savane et de la jungle. C’est ainsi que Paco Rabanne joue sur les superpositions en mixant trench à écailles rouges de serpent et par-dessus peau de léopard, dans une touche rock savamment maîtrisée. Tout aussi wild, on ose un chemisier fluide aux dessins animaliers mixé à une paire de baskets effet serpent Vanessa Wu pour une allure casual chic.

D’autres préféreront adopter le serpent accompagné d’un imprimé liberty, comme le présentait Anna Sui lors de sa collection croisière. Le premier imprimé revigore le côté champêtre des fleurs, tandis que le second adoucit le côté sulfureux de la peau de serpent, formant un juste équilibre pleine d’une féminité assurée.

Découvrez plus de tendances

Livraison gratuite
à partir de 30€ d'achat*

Retours gratuits
En France, Belgique, Luxembourg et Espagne

Service client
Besoin d'un conseil du lundi au vendredi

+33 (0)1 76 58 04 54